Les métiers

Le secteur de la sécurité privée, c'est :

  • 150 000 salariés
  • 4 600 entreprises
  • 5 600 établissements
  • 4,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires

L’agent de sécurité est chargé de la protection des biens et des personnes. Il accueille, surveille et contrôle l’accès des sites sur lesquels il est affecté. En cas d’accident ou d’évènement exceptionnel, il participe aux opérations de secours.

Voilà pour la description générale. Mais le métier d’agent de sécurité peut recouvrir bien d’autres facettes et s’exercer dans des univers variés, selon la spécialisation choisie.

Un agent de sécurité peut surveiller un lieu depuis un poste fixe (derrière des écrans de télésurveillance) ou effectuer des rondes. Grâce aux moyens de liaison tels que le talkie-walkie, il est relation permanente avec son équipe.

:: Les filières

La filière « filtrage »

L’agent de sécurité filtrage a pour mission d’empêcher que des objets illicites soient introduits dans une zone définie (musée, ministère, établissements publics,…). Il contrôle les personnes et les objets grâce à des appareils de haute technologie.

La filière « cynophile »

Le rôle de l’agent de sécurité cynophile consiste à effectuer des rondes de surveillance pour sécuriser un périmètre donné (parking, sites commerciaux,…).
L’agent de sécurité cynophile est propriétaire de son chien. C’est un critère indispensable pour former ce que les professionnels appellent un « binôme homme-chien ». Dans certaines situations, l’agent peut être amené à utiliser son chien pour détecter des éléments ou évènements anormaux (explosifs, intrus,…).

La filière « distribution »

Derrière les caméras de surveillance, à côté des caisses ou en se déplaçant dans les rayons, comme n’importe quel acheteur, l’agent de sécurité magasin veille à ce qu’il n’y ait pas de vols ou de dégradations. Accompagné d’un représentant du magasin, l’agent « arrière-caisse » peut procéder aux interpellations.

La filière « télésurveillance »

Au sein d’une station centrale de télésurveillance, l’agent de sécurité opérateur analyse toutes les données vidéo, alarmes, etc. Il est chargé de détecter les éventuelles anomalies et de donner l’alerte en cas de besoin.

La filière « prévention incendie »

L’agent de sécurité incendie assure la prévention incendie dans les établissements recevant du public, les sites industriels ou encore les aérodromes. Si cela s’avère nécessaire, il peut procéder à l’évacuation du public, alerter les secours et effectuer les premiers gestes d’urgence avant l’arrivée des pompiers.

La filière « aéroportuaire »

Contrôle des bagages en soute ou en cabine, contrôle des passagers,… les agents de sécurité sont un rouage essentiel à la sûreté des aéroports. A l’aide d’appareils perfectionnés, ils vérifient qu’aucun objet dangereux ne passe la porte de la zone d’embarquement.

:: Les métiers

  • Agent de sécurité
  • Agent de sécurité mobile
  • Agent de sécurité filtrage
  • Agent de sécurité opérateur
  • Agent de sécurité incendie
  • Pompier d’aérodrome
  • Agent d’exploitation de sûreté
  • Profileur
  • Opérateur de sûreté
  • Agent de sécurité cynophile
  • Agent de sécurité magasin pré-vol
  • Agent de sécurité magasin vidéo
  • Agent de sécurité magasin arrière caisse

NB: Liste des métiers définis par l’accord organisant les classifications professionnelles de la branche.

:: Les qualités nécessaires

Faire preuve d’une honnêteté sans faille

L’agent de sécurité est d’une intégrité totale. Il est responsable du lieu dont il assure la surveillance et se consacre entièrement à cette tâche.

Savoir garder son calme

Un agent de sécurité doit avoir une bonne maîtrise de lui-même et garder son sang-froid en toute situation : vol, incendie, attaque,…

Être vigilant

L’agent de sécurité doit être attentif au moindre détail et savoir repérer les changements suspects.

Connaître le matériel

L’agent de sécurité doit avoir des notions de base sur les différents matériels d'alarme et de surveillance (écran vidéo, alarme,...).

Maîtriser les bases du secourisme

Il est nécessaire de connaître les règles de base en secourisme et pour le maniement des premiers moyens de lutte contre l'incendie.

Avoir une bonne résistance

Un agent de sécurité passe une grande partie de sa journée debout. Il doit aussi savoir s’adapter aux horaires décalés : la nuit ou le week-end.

:: Les opportunités d'emploi

Plus de 10 000 personnes ont été recrutées en 2006 dans le secteur de la prévention-sécurité et de nombreuses embauches sont encore prévues pour soutenir la croissance des entreprises de sécurité privée et faire face à l’émergence de nouveaux besoins.
Les métiers de la sécurité privée sont des métiers d’avenir, dans lesquels il est possible de trouver un emploi en CDI, avec ou sans diplôme.

Une seule exigence : justifier d’une aptitude préalable à l’embauche, tel que le CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) d’Agent de Prévention et de Sécurité, un véritable passeport pour entrer dans la profession.

>> Tout savoir sur le CQP