Présentation

Qui sommes nous ?

L’observatoire prospectif des métiers et des qualifications est un outil technique dont la finalité est de donner des éléments d’information objectifs et actualisés à la CPNEFP et d’apporter notamment aux acteurs de la formation professionnelle des éléments de connaissance.

L’Observatoire des métiers a été créé par les partenaires sociaux et a donné lieu à l’arrêté du 7 décembre 2004 portant création d’un observatoire des métiers à la Convention collective nationale des entreprises de prévention et de sécurité.

Gouvernance de l’Observatoire

L’Observatoire des métiers de la sécurité privée est composé à parité des représentants des organisations professionnelles d’employeurs et de salariés, soit 10 représentants en totalité (vous pouvez retrouver la liste des organisations professionnelles représentatives ici). La présidence et la vice-présidence reviennent tous les deux ans, par l’alternance, aux organisations d’employeurs ou aux organisations de salariés.

Les Président et vice-président assurent un rôle de relais et d’information auprès des autres institutions représentatives paritaires de la branche « Prévention et sécurité ». En lien avec l’ensemble du comité paritaire de pilotage, ils établissent le programme annuel de travail, notamment les études que la branche souhaite voir réaliser, valident les productions et en déterminent les modalités de communication.

Pour la période 2018-2019-2020, l’Observatoire a pour :
Président : Dominique DESCHAMPS, représentant du collège salariés (FEETS-FO), et pour Vice-président : Jean-Pierre DELEPLANQUEreprésentant du collège employeurs (GPMSE Tls).

Organisation et missions
Composition du comité de pilotage

Les organisations professionnelles d’employeurs

  • Union des entreprises de Sécurité Privée (USP) ==>dissolution au profit d’une nouvelle entité unique, le « GES »
  • Syndicat National de la Sécurité Privée (SNES) ==>dissolution au profit d’une nouvelle entité unique, le « GES »
  • Syndicat des Entreprises de Sûreté Aérienne (SESA)
  • Groupement Professionnel des Métiers de la Sécurité Électronique (GPMSE Tls)

Les organisations syndicales de salariés

  • Confédération Général du Travail (CGT)
  • Syndicat CFDT (Confédération française démocratique du travail).
  • Fédération Force Ouvrière de l’Équipement, de l’Environnement, des Transports et des Services (FEETS-FO)
  • Syndicat National des Employés de la Prévention Sécurité (SNEPS-CFTC)
  • Union Nationale des Syndicats Autonomes (UNSA)
  • Confédération Française de l’Encadrement (CFE-CGC)
Les missions de l’observatoire

L’observatoire a vocation à mener des travaux à compétence nationale ; toutefois, si cela apparaît opportun et entre dans les priorités de la branche, des interventions sur le plan régional et/ou sur le plan européen pourront être conduites.
Il doit faciliter la mise en œuvre de la mission de suivi quantitatif et qualitatif confiée par la profession à la CPNEFP. Il participe également sur un plan technique à la mise en place des dispositifs prévus en matière de formation.
Notamment : contrats de professionnalisation, égalité d’accès à la formation professionnelle, conclusion de contrats d’objectifs, etc…

A ce titre, lui sont dévolues les missions suivantes :

  • avoir une meilleure vision d’ensemble des métiers et des qualifications d’une branche professionnelle ;
  • identifier les facteurs et la nature d’évolution des métiers, afin d’évaluer leurs impacts sur les besoins en compétence et en formation en tenant compte des changements environnementaux à moyen et à long termes ;
  • réaliser des études spécifiques concernant les métiers présents et à venir, afin d’apporter un support technique aux travaux de la CPNEFP en matière d’adaptation et d’amélioration des programmes et des actions de formation ;
  • assurer une veille permanente sur l’évolution des métiers, afin d’enrichir le dialogue social ;
  • collecter les données quantitatives et qualitatives portant sur les métiers (recensement des métiers, par exemple) et les qualifications ;
  • analyser les données qui feront l’objet d’un rapport périodique ;
  • d’une manière générale, concevoir et réaliser les indicateurs nécessaires à l’exécution des missions qui lui sont confiées.

Enfin, l’observatoire publie ou diffuse des données statistiques ainsi que des études (ici).